Critères de base :

Faisabilité du projet :

  • L’organisme doit être propriétaire du bâtiment ou détenteur d’un bail à long terme

  • La bâtisse doit avoir la capacité physique de de supporter un toit-jardin et/ou l’espace disponible doit pouvoir être converti en jardin urbain

  • Il doit y avoir suffisamment de ressources disponibles dans l’organisme pour assurer la gestion et l’entretien du jardin

  • Il doit s’agir d’un nouveau projet de mise en place et/ou d’agrandissement d’un jardin urbain

Volet social :

  • Le jardin urbain doit offrir un soutien alimentaire aux usagers de l’organisme, ou les cuisines de ce dernier doivent servir aux besoins des usagers d’un autre organisme

  • Le jardin doit bénéficier à une clientèle dans le besoin (faible revenu; population défavorisée)

Volet environnemental :

  • La mise en place d’un jardin en milieu urbain doit contribuer à la lutte aux îlots de chaleur.

Ne seront pas admissibles :

  • Groupement religieux

  • Groupement politique

  • Campagnes de collecte de fonds et de financement

  • Financement des budgets d’exploitation

  • Améliorations locatives qui suscitent des dépenses jugées excessives